Cuisine

Arômes alimentaires pour pâtisserie : les secrets d’utilisation

Il ne faut pas oublier que la cuisine, et plus particulièrement la pâtisserie, c’est de la chimie, surtout quand on parle d’arôme alimentaire. Lorsque l’on mange un aliment, les premières choses que l’on perçoit sont le parfum et le goût. Mais à part les 5 goûts de base, sucrée, salé, acide, amer et umami, on peut maintenant rajouter d’autres goûts à vos gâteaux, à vos chocolats, etc. grâce aux arômes, qui sont le fruit de la chimie. C’est même devenu un ingrédient indispensable en pâtisserie pour produire divers produits aussi alléchants les uns que les autres.

Les arômes alimentaires, qu’est-ce que c’est ?

En pâtisserie, les arômes alimentaires sont des ingrédients spéciaux qui permettent avant toutes choses de cibler un goût particulier, afin de relever la saveur de leurs créations. Mais ils permettent aussi de rectifier un goût insuffisant ou de recouvrir un goût trop fort. Ils permettent aussi de compenser un goût perdu lors de la cuisson. Il y a 2 sortes d’arômes alimentaires, les arômes naturels obtenus à partir de composants naturels végétaux ou animaux ; et les arômes synthétiques qui sont à 100 % artificiels. Les arômes peuvent se trouver facilement, au supermarché, ou chez les distributeurs spécialisés en pâtisserie comme Trésors de chefs qui propose à la vente des ingrédients et ustensiles pour pâtisserie de très haute qualité.

Comment utiliser les arômes alimentaires ?

L’utilisation des arômes alimentaire en pâtisserie varie en fonction des préparations que l’on veut réaliser, chaude, froide, sucrée ou salée. Mais attention, ils ne sont pas destinés à une consommation directe, les arômes ne doivent être qu’un ingrédient. Comme on l’a dit plus haut, le rôle de l’arôme consiste juste à rehausser le goût de vos recettes de pâtisserie, il est impératif de le mélanger avec d’autres ingrédients. Il ne faut donc pas excéder le dosage prescrit, qui est de 15 ml par litre de préparation. Les arômes alimentaires sont des produits qui se conservent longtemps, il faut donc le conserver au frais et à l’abri de la lumière.

Quelques conseils

Tout n’est qu’une histoire de goût, et cela repose dans l’art de bien doser vos arômes. Certains arômes sont plus puissants que d’autres, donc il faut les doser en conséquence. Par exemple, un arôme de menthe sera moins dosé qu’un arôme de fraise. La durée de cuisson affecte aussi la puissance des arômes, pour les cuissons longues comme des gâteaux de pâtisserie, pensez à augmenter le dosage.