Maison

Comment cacher le vis-à-vis dans son jardin ?

Le bonheur de profiter de sa maison, de faire des travaux, d‘aménager une belle déco dans son jardin. Seul problème : vous n’êtes pas seul. Les regards des voisins et des passants vous empêchent de jouir pleinement de votre jardin ? Voici quelques idées qui vous permettront de protéger votre extérieur du vis-à-vis, tout en apportant un aspect décoratif à votre résidence.

Les gabions, pour une protection résistante et flatteuse

Les gabions ne sont autres que les casiers en métal à remplir par de gros cailloux. Ce type de dispositif n’est pas seulement joli à voir, il vous protège également des regards indiscrets lorsque vous vous bronzez, ou quand vous invitez des amis pour une soirée barbecue. De forme rectangulaire, les gabions sont efficaces pour délimiter votre jardin, et leur contenu peut être personnalisé en fonction de vos préférences. Il vous suffit d’installer la monture, et libre à vous de la garnir selon le style de votre extérieur. Si les pierres de forme rectangulaire ne vous conviennent pas, adoptez les galets qui sont beaucoup plus esthétiques avec leur aspect arrondi et naturellement poli. Et pour apporter une touche de gaieté à votre jardin, n’hésitez pas à y mettre des cailloux de différentes couleurs et de tailles variées.

Les haies vives, un dispositif stylé et écologique à la fois

Les haies végétales sont excellentes pour dissimuler le vis-à-vis. Veillez simplement à choisir des baliveaux à tronc robuste et à feuillage persistant si votre résidence est fréquemment exposée aux courants d’air. Le bambou, le lilas, ou encore le céanothe sont par ailleurs des exemples de plantes que vous pourrez adopter pour embellir votre extérieur. Pour acheter des plantes de haie, n’hésitez pas à vous faire aider par un spécialiste en aménagement de jardin. Ce professionnel vous aidera à déterminer le type d’arbuste le plus adapté à votre localité. En termes de quantité, assurez-vous d’avoir assez de plants pour remplir tout le périmètre. Aussi, faites en sorte qu’ils ne soient pas trop éloignés les uns des autres pour optimiser leur capacité de protection.

Le claustra, idéal pour son aspect décoratif et protecteur

De son appellation classique « palissade », le claustra est très facile à mettre en place. En fonction de la hauteur désirée, chaque panneau peut être placé à l’horizontale ou à la verticale, avec un sous-bassement en terre ou une dalle en béton. Totalement opaque, il peut être aussi bien en pin, qu’en bois de noisetier ou en épicéa, et chaque dispositif peut être relié à l’aide de vis ou d’agrafes bien résistantes. Si vous ne maîtrisez pas les travaux de maçonnerie, faites appel à un maçon qualifié pour s’en occuper.

De nombreux éléments sont à votre disposition pour préserver l’intimité de votre jardin. Toutefois, si vous n’avez pas de temps à consacrer aux grands travaux, il est toujours possible d’adopter des structures légères qui sont rétractables et faciles à installer. C’est notamment le cas des murs décoratifs ornés de plantes grimpantes que vous pourrez mettre en place seulement lorsque vous en avez besoin.