Cuisine

Comment faire du vinaigre maison ?

Il existe de nombreuses recettes sur la fabrication du vinaigre. Vous avez donc la possibilité de faire votre propre vinaigre à la maison. Il peut être fait pratiquement à partir de n’importe quel liquide contenant de l’alcool.

En outre, la saveur du vinaigre fait maison est souvent considérée comme étant meilleure que celle du vinaigre que l’on retrouve dans les magasins. C’est également un cadeau unique ! De nombreuses personnes font du vinaigre partout dans le monde depuis des millénaires, pourquoi pas vous ?

Préparez votre starter

Le rôle du starter ici est de fournir des bactéries d’acide acétique, qui ont pour but de transformer l’éthanol en acide acétique (ingrédient principal du vinaigre). Il est important d’utiliser du vinaigre qui n’a pas encore été traité de façon à nuire aux bactéries de l’acide acétique. Vous pouvez faire votre propre vinaigre en mélangeant du vinaigre non filtré et non pasteurisé avec un liquide alcoolisé.

Vous devrez ensuite mettre le mélange dans un endroit ensoleillé durant deux semaines. Dans ce cas, vous pouvez aussi utiliser le vinaigre lui-même comme entrée. Une mère se formera avec votre vinaigre que vous utiliserez la prochaine fois. Il s’agit d’une pellicule visqueuse qui se compose de bactéries de l’acide acétique et de cellulose. C’est un produit naturel qui naît du processus de fabrication du vinaigre.

Si vous avez un ami qui fait du vinaigre, vous pourrez peut-être vous en procurer un peu, surtout si vous ne souhaitez pas le faire vous-même. Rendez-vous ensuite dans un magasin de vinification à la recherche de la mère de vinaigre (mycoderma aceti). C’est un composé clair qui vient dans un bocal. Vous en trouverez très certainement auprès de votre vinaigrier. Consultez le site vinaigrier.info si vous souhaitez avoir plus d’informations quant au choix du vinaigrier que vous souhaitez acheter.

Préparez le récipient

Choisissez un récipient en faïence émaillée ou en verre. Vous ne voudriez pas que le matériau du récipient réagisse avec le vinaigre. L’aluminium, le fer et le plastique ont l’inconvénient d’abîmer le vinaigre. Pensez donc à bien nettoyer votre récipient. Verser le starter et faites-le tourbillonner (secouez-le dans le récipient) pour recouvrir toutes les parois du récipient, afin que ce dernier soit inoculé avec les bactéries de l’acide acétique.

Versez le liquide alcoolique

Comme l’oxygène est requis pour ce processus, il est important d’assurer autant de surface liquide que possible. Remplissez le récipient jusqu’à son point le plus large. Vous pouvez utiliser du vin, du cidre, de la bière ou encore du jus de fruit fermenté.

Couvrir l’ouverture avec de l’étamine

Il est en effet important de serrer l’étamine autour de l’ouverture avec une ficelle ou un élastique. Cela permettra à l’oxygène d’entrer, tout en empêchant les mouches et autres contaminants d’entrer.

Patientez

Placez le récipient dans un lieu sombre et chaud, et laissez la nature agir. Préservez le mélange dans une température oscillante entre 15 et 27 °C pendant environ trois à quatre semaines. La mère de vinaigre devrait commencer à se former. Vous pouvez observer cela si vous utilisez un récipient en verre.

N’oubliez cependant pas que le temps nécessaire à la fabrication du vinaigre dépend grandement du type de liquide alcoolisé que vous avez utilisé, ainsi que de la quantité de liquide que vous transformez. La durée varie généralement entre trois semaines et six mois.

Embouteillez et conservez votre vinaigre fait maison

Filtrez le vinaigre à l’aide d’un coton à fromage ou d’un filtre à café, en séparant la mère qui peut être conservée pour faire plus de vinaigre. Si vous ne faites pas fermenter le vinaigre pendant très longtemps, vous y trouverez probablement encore de l’alcool, que vous pourrez retirer en le faisant bouillir.

Pendant que vous y êtes, vous avez aussi la possibilité de pasteuriser et de réduire le vinaigre, afin de pouvoir le préserver plus longtemps et en conserver les saveurs. Le vinaigre non pasteurisé peut être conservé dans des bocaux stérilisés et fermés dans le réfrigérateur durant quelques mois.

Le vinaigre pasteurisé peut quant à lui être conservé dans des récipients stérilisés dotés d’un couvercle hermétique pendant plusieurs mois, à condition qu’ils ne soient pas exposés directement aux rayons du soleil.