Divers

Installer soi-même son alarme maison sans fil : le guide

Un système d’alarme sans fil est un investissement sécuritaire permettant de vivre sereinement dans la maison. Le poser soi-même est moins cher, alors pourquoi ne pas s’atteler seul ? D’autant plus que c’est un projet facile à réaliser. Vous n’avez pas à être un bricoleur aguerri. Quelques notions de base en bricolage suffisent largement pour mettre en place votre alarme maison sans fil. Voici un petit guide pour vous aider à installer cet équipement de sécurité.

Mettre en place tous les éléments de l’alarme sans fil

Pour ce faire, rien de plus simple, suivez le manuel de montage. Celui-ci est forcément fourni à l’intérieur de l’emballage de votre kit d’alarme maison sans fil. L’installation ne requiert pas beaucoup d’outils. Un tournevis et une perceuse sont amplement suffisants pour les fixations. Voici un guide étape par étape.

1ère étape : fixez la centrale d’alarme

La première chose à mettre en place est sans aucun doute la centrale d’alarme. Véritable noyau du système d’alarme, elle est le cerveau qui lie les différents éléments. Son meilleur emplacement est donc le centre de la maison pour lui permettre de communiquer facilement avec tous les capteurs. Néanmoins, s’il s’agit d’un système à clavier, posez-la près de l’entrée. Si le modèle est cependant à télécommande, placez-le dans un endroit en hauteur.

2e étape : placez les détecteurs de mouvements

Une fois la centrale d’alarme est mise en place, c’est maintenant au tour des détecteurs de mouvements. Puisqu’ils couvrent un angle de détection de 100 à 120 degrés, il est on ne peut plus conseillé de les poser dans les pièces sensibles. Bien entendu, il ne faut pas les installer dans votre chambre au risque d’être réveillé en pleine nuit par l’alarme, car vous allez forcément bouger pendant votre sommeil. Il est préférable de les placer dans les pièces où aucun va-et-vient n’est supposé survenir la nuit. Par exemple, le garage, le salon, etc.

3e étape : posez les détecteurs d’ouverture

Il n’est plus nécessaire de rappeler que dans la plupart des cas, soit dans 80 %, les voleurs ou les cambrioleurs empruntent la porte d’entrée. Les fenêtres et le toit ne constituent que leur deuxième et troisième point d’accès. À cet égard, les détecteurs d’ouverture doivent être posés prioritairement sur les portes donnant accès sur l’extérieur. Par la suite, s’il en reste encore, vous équiperez les fenêtres et le toit.

4e étape : installez la sirène

La sirène est le dernier élément à mettre en place. Comme c’est lui qui donne l’alerte en cas d’intrusion, vous devez la poser à l’extérieur, notamment en façade de votre maison. Veillez également à l’installer en hauteur, à l’abri d’éventuelles intempéries. Car en plus d’une puissante sonnerie, la sirène est généralement composée d’un flash lumineux qui s’active en cas d’anomalies.

 

Paramétrer votre système d’alarme

 

Pour que votre alarme maison sans fil soit bien efficace, il est de rigueur de le paramétrer. Si votre modèle est avec clavier, il est vivement recommandé de changer le code. Ensuite, vous devez le personnaliser. Sachant que peu importe votre nouveau code, vous ne devez pas l’oublier.

En fonction du type de votre alarme autonome, quelques réglages de sensibilités des capteurs peuvent aussi parfois être nécessaires. Cela évitera que l’alarme s’enclenche de façon inopinée.

Quelques conseils importants

Il est important de prendre en considération que si votre maison est à étage, les dispositifs sans fil peuvent ne pas fonctionner correctement. La raison est que ce type d’équipement n’est pas conçu pour émettre des ondes à travers des parois en béton armé. Vous devez donc vous assurer que votre centrale d’alarme peut supporter le nombre suffisant de détecteurs afin de couvrir l’ensemble de votre domicile.

Si vous habitez dans une maison sans voisin, vous devez impérativement disposer d’un transmetteur téléphonique. Vous serez donc averti via SMS ou appel si l’alarme a été déclenchée.