Accessoires

Le mélange de couleurs, base de la création en peinture

La maîtrise des couleurs est essentielle en peinture, ce sont elles qui donnent de la vie à une toile. Or, toute la palette de couleurs n’est pas immédiatement disponible. C’est la raison pour laquelle le mélange des couleurs est un des fondamentaux de la peinture.

Les mélanges basiques

Les trois nuances primaires (le bleu ou cyan, le rouge ou magenta et le jaune), ajoutées au noir et au blanc, il en ressort trois nouvelles appelées couleurs secondaires. Ainsi, les couleurs chaudes s’obtiennent avec l’association du jaune et du rouge ; quant au rouge mélangé au bleu, il donne du violet. Enfin, le vert résulte de l’ajout du bleu au jaune.

Les mélanges de couleurs plus subtils

Une fois que vous avez les couleurs secondaires, vous pouvez vous lancer dans de nouvelles compositions, comme associer le vert et le orange pour avoir le marron, ou adoucir le vert en lui ajoutant du violet, etc. Au-delà de la technique, la pratique et votre ressenti vous feront apprécier certaines couleurs plus que d’autres et créer celles qui vous ressemblent.

L’intervention du noir et du blanc

Sans entrer dans le débat de savoir si le blanc et le noir sont des couleurs, les deux ont une influence forte sur la création en peinture. Les deux sont utilisées principalement pour accentuer les contrastes. Le blanc pur éclaircit les couleurs et augmente la luminosité, tandis que le noir assombrit la scène, et que le gris (mélange de noir et de blanc) ternit la couleur à laquelle il est ajouté.

Le cercle chromatique

Pour faciliter vos compositions, utilisez le cercle chromatique, qui présente au centre les 3 couleurs primaires, puis les 3 couleurs secondaires tout autour, et à l’extérieur, les couleurs tertiaires, qui résultent des mélanges entre les primaires et les secondaires.

Au-delà de la technique, c’est avec la pratique, de nombreuses expérimentations et en suivant votre propre ressenti que vous découvrirez quelles teintes vous plaisent le plus pour avoir votre propre nuancier.