Maison

Les types de carrelage adaptés aux contraintes climatiques

Carreler sa terrasse est une manière de soigner l’allure de sa maison. C’est aussi un moyen d’améliorer le confort de cet espace, apprécié souvent pour une petite détente. Cependant, le carrelage extérieur doit suivre des normes spécifiques, car il est soumis à plus de contraintes qu’en intérieur. Il doit être résistant aux différentes variations climatiques auxquelles il est exposé. Dans cet article sont proposés les critères de choix d’un carrelage extérieur et le type de carrelage idéal pour une pose extérieure.

Les critères de choix d’un carrelage extérieur pour une terrasse

Le carrelage extérieur est toujours soumis à des contraintes climatiques. Ainsi, il doit être choisi avec grand soin pour éviter le risque d’infiltration d’eau et sa dégradation rapide. En premier lieu, il faut faire en sorte que le carrelage posé en extérieur soit résistant aux contraintes climatiques. Il doit résister au gel tout comme à la chaleur. Il faut aussi qu’il soit résistant à l’usure dans le temps et facile à remettre en état. Le carrelage extérieur doit être facile à entretenir. Il doit également disposer d’une grande résistance à la glissance surtout si la terrasse se trouve à proximité d’une piscine. Les carreaux doivent être résistants à l’eau de manière à empêcher l’infiltration d’eau. Par ailleurs, il est possible d’adapter le carrelage avec le style recherché que ce soit contemporain, rustique ou moderne. Il est possible de visiter pro-carro.be pour trouver de style pour un aménagement de terrasse.

 La couleur du carrelage est aussi un critère à ne pas négliger pour une terrasse extérieure. Il est préférable de miser pour des carreaux avec des teintes naturelles. Les carreaux à imitation bois ou pierre seront également parfaits. Par contre, il est mieux d’éviter les couleurs trop claires ou trop sombres. Le carrelage de couleur foncée a tendance à se réchauffer une fois exposé au soleil. Ce qui ne serait pas du tout pratique pieds nus.

Les types de carrelage résistants aux contraintes climatiques

Il existe de nombreuses variétés de carrelage pour sol idéal pour une pose extérieure. En premier lieu, il y a le grès cérame qui est un matériau très solide, résistant à l’usure et durable. Le grès cérame est non poreux. Ce qui lui permet d’être résistant au gel et à l’humidité. En plus, avec ce matériau, on peut imiter d’autres matières comme le bois, le béton ou les pierres. D’autre part, les pierres calcaires conviennent aussi à une pose extérieure. Ce sont des pierres naturelles non poreuses. Comme le grès cérame, elles sont durables et résistantes. Son grand atout est son côté esthétique très affiché. Le carreau de ciment ou encore le béton s’adaptent aussi pour un carrelage extérieur. Ces types de matériaux sont robustes. Ils sont résistants aux chocs et aux intempéries. De plus, ils disposent d’une propriété antidérapante naturelle. Le carrelage en marbre, en granite et en terre cuite est à éviter à l’extérieur. Le marbre est sensible à l’eau et ne résiste pas aux taches. Il nécessite un entretien particulier et régulier. Le carrelage en granite craint le gel et il est difficile à entretenir tout comme celui en terre cuite.

Le type de pose idéale pour une bonne adhérence des carreaux

Le choix du type de pose est important pour un carrelage extérieur, car il faut tenir compte des conditions climatiques. La pluie et les infiltrations d’eau sont les plus à craindre pour un carrelage extérieur.  On peut distinguer trois types de pose de carrelage. La pose collée, la pose scellée et la pose sur plots. La pose collée est la méthode à privilégier pour une terrasse extérieure puisqu’il faut prendre en compte les variations de température. Le mortier colle est utilisé pour fixer les carreaux. Il  peut supporter une température variant de 5 à 35°C et il résiste bien à l’humidité. Il garantit la bonne adhérence du carrelage. De plus, cette méthode est facile à réaliser. Cependant, il est nécessaire de demander l’avis d’un professionnel avant de poser un carrelage. Le type de pose peut également dépendre du type de matériau avec lequel le carrelage a été conçu.